Vivre des moments de partage avec les Bushmen et les Himbas de la Namibie

Vivre des moments de partage avec les Bushmen et les Himbas de la Namibie

27 octobre 2020 0 Par Sarah

Un voyage culturel sur le territoire namibien, c’est partir à la découverte de la richesse historique de ses habitants. Les touristes en quête d’aventures et d’expériences y seront surpris lors d’un circuit alliant culture et rencontre. Que ce soit dans le Sud ou l’Ouest, ils ne manqueront pas de découvrir des sites classés au cœur de paysages remarquables. Ce périple sous le thème de la culture immergera les visiteurs dans l’âme du pays.

À la rencontre des Bushmen dans le fameux désert du Kalahari

Si la Namibie est connue pour la richesse de son patrimoine naturel et ses réserves animalières se prêtant aux safaris. Outre la découverte de sa faune exceptionnelle, la Namibie propose à ses visiteurs des merveilles inégalées dans le domaine culturel. Architecture hétéroclite, sites classés, histoire fascinante et population diversifiée, le pays a de quoi offrir aux voyageurs à la recherche d’authenticité et d’atmosphère singulière. Le périple sera agrémenté de partages et d’échanges avec des peuples à la culture caractérisée par des traditions ancestrales.

Le désert du Kalahari est l’une des destinations prisées des amateurs de grands espaces et de la nature. Mais on ne s’y rend pas seulement pour découvrir la curiosité géologique du site et faire du safari. Un circuit sur cette étendue de sable d’environ 900 000 km² durant un prestige voyages en namibie permet de réaliser une expérience culturelle singulière. C’est en effet le lieu de vie des Sans, également appelés Bushmen. Ces derniers sont des chasseurs cueilleurs qui figurent parmi les toutes premières communautés ayant occupé les territoires de l’Afrique australe.

En Namibie, ils ne sont plus qu’environ 25 000. Les Sans seront les meilleurs alliés des visiteurs lors d’une marche guidée. Ils sont toujours prêts à faire découvrir leur mode de vie en totale osmose avec la nature.  Il faut savoir que leur survie dépend beaucoup des touristes, auxquels ils vendent leur artisanat.

Comment vivent les Sans et que pensent-ils de la vie en Europe ?

Dans la saison II de la série « Humanités », les reporters ont invité les Bushmen en Europe. Un périple qui a duré deux mois. Dans ce documentaire, ces peuples vivant hors de la modernité partagent leur ressenti sur le mode de vie des Européens. Ceci leur paraît fou avec le mouvement incessant, la surpopulation, le bruit et le besoin de consommer tout le temps. Ils s’étonnent que les Occidentaux vivent loin de leurs familles. Dans le désert du Kalahari, les Bushmen survivent à travers le partage. Il n’y a pas de conflit, car il n’y a pas de possession.

En France et même dans toute l’Europe, on associe les Sans au film « Les Dieux sont tombés sur la tête » (1980). Ce peuple, à l’instar des certaines ethnies papoues ou amazoniennes, symbolise un mode de vie traditionnel, loin de la modernité de notre civilisation. Leurs cérémonies de transes animées par des chamans et des musiques ne manquent également pas d’attiser la curiosité des étrangers. C’est toujours fascinant de les voir trembler de tout leur corps pour accéder dans un état mystique.

Circuit dans le désert du Kaokoveld pour rencontrer les Himbas

Appartenant à la grande famille du peuple bantou, les Himbas sont uniquement présents en Afrique australe. Ils sont principalement établis au nord du territoire namibien, dans le désert côtier du Kaokoveld. Leur population rassemble près de de 13 000 individus répartir sur environ 30 000 km². C’est à l’origine un peuple nomade de chasseurs qui est aujourd’hui sédentarisé dans de petits hameaux. Toutefois, il tente de préserver un mode de vie traditionnel, notamment par leur façon de se vêtir. Les Himbas se particularisent également par leurs coiffures qui évoluent au fur et à mesure de leur vie.