Le chéri de ton amie la trompe et tu l'as appris sans vraiment le vouloir mais voilà maintenant tu le sais. Différents sentiments peuvent survenir et ils peuvent être contradictoires : tu veux à la fois faire éclater la vérité mais tu souhaites préserver ton amie si amoureuse. Que faire dans ce genre de situation ?

 

 

N’impose pas ta vérité

Ta vérité est que le compagnon de ton amie est infidèle, que ce serait quelqu’un de mauvais pour elle, qu’il ne la mérite pas. Mais tout cela, c’est ta vérité et non la vérité. Tu tires des conclusions mais tu te bases sur un ensemble de valeurs qui te sont propres.

Si aller voir ailleurs est une chose inconcevable dans un couple pour toi, c’est ton avis. Il est aussi respectable que celui des couples libres ou des personnes qui se doutent de l’infidélité de leur compagnon mais qui préfèrent fermer les yeux (et ce, pour un tas de raisons diverses et variées). Et l’amitié, c’est d’accepter aussi ces différences de points de vue.

Alors avant d’aller en parler à ton amie, assure-toi que tu n’es pas en train de vouloir imposer une vérité qu’elle ne veut peut-être pas connaitre ou qu’elle accepte déjà.

 

Cela t’engage plus que tu ne le crois

En dévoilant cette vérité, tu t’engages et tu engages l’amitié que tu partages avec cette personne. En effet, sous couvert de n’avoir aucun secret pour ton amie, tu t’exposes à passer pour la « briseuse de ménage ». Prends en compte le fait que son chéri va également tenter de la convaincre qu’il n’a rien fait de mal et indirectement que tu es la méchante dans l’histoire.

Alors en dévoilant ce que tu sais, tu prends la responsabilité de blesser ton amie et de la perdre. Aie bien ça en tête avant de te confier. Ouvrir les yeux de quelqu’un reste intrusif et brutal, même avec toute la bienveillance possible.

Si le secret est vraiment trop lourd à porter, prends le soin de dire à ton amie que tu prends la responsabilité de cette révélation. Sans cela, tu ne pourrais plus la regarder en face. L’autre option est de toi-même mettre une distance entre ton amie et toi. Ce peut être soit pour lui faire comprendre que quelque chose ne va pas, soit pour te préserver et éviter de rencontrer le chéri en question. Ou les deux. A toi de voir.

 

Tu n’as pas à « libérer » ton amie

On ne change pas les gens et surtout pas tes amies. Les relations toxiques qu’elles peuvent subir sont leurs batailles. Le déclic doit venir de la personne elle-même. Ce n’est pas une information extérieure qui va tout changer radicalement, le travail est intérieur et parfois difficile. Il arrive en effet que l’amie en question se voile la face et ne soit pas prête à encaisser ce genre d’information, malgré les preuves qu’on peut lui apporter. Au mieux, elle ignorera ce que tu lui dis. Au pire, elle t’évitera car elle n’est pas prête à voir son compagnon tel qu’il est.

D’autre part, révéler l’infidélité du chéri de son amie, c’est dire que toi, à sa place, tu aimerais savoir. Mais tu n’es pas à sa place. C’est justement ce décalage qui peut créer un éloignement, voire un clash entre elle et toi.

 

Le respect prime

S’immiscer brutalement dans la vie intime de l’autre, même avec les meilleures intentions du monde, ce n’est pas forcément une bonne idée. Tu peux tenter d’amener ton amie à réfléchir sur l’absence de son chéri (ou autre « indice »). Ça n’aura évidemment pas la même portée et le même impact. Elle doit découvrir d’elle-même, être actrice de sa quête de vérité. Elle est maîtresse de sa vie, tout comme toi. Respecte le fait qu’elle puisse ne pas être prête ou qu’elle mette du temps à réaliser la situation.

17 novembre 2016

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT